Articles et actus techniques
Poitou-Charentes

Céréales : des doses d’azote concordant avec le potentiel de l’année

Dans la plupart des situations, les blés semés à partir du 20 octobre sont entre les stades dernière feuille pointante et gonflement. Les orges sont majoritairement à épiaison. Les cultures sont très bien alimentées en eau ainsi qu’en azote : les biomasses à dernière feuille étalée, notamment en groies, sont particulièrement élevées, elles dépassent de 40 % celles observées ces cinq dernières campagnes au Magneraud (17). Les préconisations pour les derniers apports d’azote sont donc en conséquence.

Parcelle de blé tendre au stade gonflement fin avril 2023 en Poitou-Charentes

Rappelons que le dernier apport d’azote sur céréales peut être positionné jusqu’au stade gonflement – début épiaison pour corriger les effets éventuels d’une carence sur le rendement. Au-delà de cette plage de stade, l’effet portera essentiellement sur une amélioration de la teneur en protéines sous réserve d’être apporté au plus tard début floraison.

  • Pour les parcelles n’ayant pas reçu le dernier apport : le pilotage peut être envisagé en apportant dès que possible la dose conseillée, au vue de l’avancée des stades ; et malgré une dose souvent supérieure aux deux années précédentes, le fractionnement sera difficile à réaliser pour valoriser l’apport sur le rendement. Il est conseillé d’apporter 100 % de la dose dans les prochains jours.
  • Pour les parcelles ayant reçu une partie du dernier apport : les prévisions météos sont favorables pour solder le dernier apport en respectant 8-10 jours depuis le précédent.
  • Pour les parcelles sur lesquelles le dernier apport a été soldé : quelle que soit la zone, les prévisions sont favorables à sa bonne assimilation.

Pour que l’apport soit bien valorisé, on estime qu’un minimum de 15 mm de pluie dans les 15 jours est nécessaire. Les blés sont capables d’absorber de l’azote jusqu’au stade floraison. L’ensemble des situations montre une bonne valorisation des apports déjà soldés (tableau 1 et cartes 1 et 2).

Tableau 1 : Temps nécessaire pour obtenir un cumul de pluie de 15 mm depuis la date d’apport
Vert : ≤ 12 jours, Orange : > 12 jours et < 20 jours, Rouge : ≥ 20 jours
Tableau 1 : Temps nécessaire pour obtenir un cumul de pluie de 15 mm depuis la date d’apport

Carte 1 : Prévisions du samedi 29 avril 2023
Carte 1 : Prévisions du samedi 29 avril 2023

Carte 2 : Prévisions du dimanche 30 avril 2023
Carte 2 : Prévisions du dimanche 30 avril 2023

Figure 1 : Biomasse de 1999 à 2023 en t/ha à dernière feuille étalée – Pour des variétés type Apache, Orégrain, RGT Césario, Rubisko, KWS Ultim – Le Magneraud (17)
Figure 1 : Biomasse de 1999 à 2023 en t/ha à dernière feuille étalée – Pour des variétés type Apache, Orégrain, RGT Césario, Rubisko, KWS Ultim – Le Magneraud (17)

Message rédigé par ARVALIS avec l’appui des techniciens des Chambres d’Agriculture de Charente, Charente-Maritime, et Deux-Sèvres, Soufflet Agriculture, groupe Isidore, coopérative de Loulay, coopérative de Mansle et Océalia.

Réagissez !

Merci de vous connecter pour commenter cet article.

Se connecter
Ou connectez-vous avec
Pas encore inscrit ?
Créer un compte
Mot de passe oublié

Un email vous sera envoyé pour réinitialiser votre mot de passe.