Visite d’étude transatlantique à la station de recherche et d’expérimentation de Villers-Saint-Christophe

ARVALIS – Institut du végétal a ouvert les portes de la station de recherche et d’expérimentation de Villers-Saint-Christophe – Hauts-de-France (02) à une délégation américaine. À l’invitation de la Commission européenne, des représentants outre-Atlantique des secteurs agricole et agro-alimentaire et des agents du United States Department of Agriculture (Département de l'Agriculture des États-Unis) ont découvert les travaux de l’institut et les équipements d’excellence de la station.
Visite d’étude transatlantique à la station d’expérimentation de Villers-Saint-Christophe

Mercredi 7 décembre, une cinquantaine de représentants des secteurs agricole et agro-alimentaire américain et du United States Department of Agriculture (USDA) ont visité la station de Villers-Saint-Christophe – Hauts-de-France. Accompagné d’agents de la direction générale de l’Agriculture et du Développement rural (DG AGRI) de la Commission européenne, ils ont découvert les travaux de l’institut et les équipements d’excellence de la station axonaise d’ARVALIS – Institut du végétal. La station est reconnue pour ses projets innovants, notamment digitaux et numériques, pour les cultures des céréales, de la pomme de terre et du lin fibre ainsi que pour son rayonnement régional et au-delà.

Après une intervention de Christiane Lambert, la présidente de la FNSEA, et la présentation de l’institut par Norbert Benamou, son directeur général, les visiteurs ont découvert :

  • Mileos®, un outil de prévision du risque de développement du mildiou.
  • Root2Res, un projet international visant à améliorer les connaissances sur la qualité des sols grâce au phénotypage racinaire.
  • Différents outils de phénotypage haut débit, de la perche LITERAL aux serres mobiles PhénoField, en passant par l'arche légère ALPHI adaptée autant à la culture des céréales qu'à celles de la pomme de terre et du lin fibre.
  • Les projets d’homologation des produits de biocontrôle en stockage de pomme de terre, par exemple grâce aux huiles de menthe et d’orange.

Cette visite, organisée par la direction générale de la performance économique et environnementale des entreprises (DGPE) du ministère de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire, à l’initiative de la DG AGRI de la Commission européenne a eu pour objectif de démontrer l’engagement de l’Union européenne dans le domaine de l’innovation en faveur d’une agriculture durable.

  • visite d’étude US
  • visite d’étude US
  • visite d’étude US
  • visite d’étude US
Se connecter
Ou connectez-vous avec
Pas encore inscrit ?
Créer un compte
Mot de passe oublié

Un email vous sera envoyé pour réinitialiser votre mot de passe.