Résultats d’essais
Auvergne / Centre / Ile-de-France / Limousin

Maïs fourrage : vers quelles variétés s’orienter pour les semis 2023 ?

Le choix variétal est une étape clé de l’itinéraire technique du maïs fourrage, en faisant un compromis entre plusieurs facteurs d’intérêt pour constituer son bouquet variétal. Voici les critères de choix et les préconisations des variétés par groupe de précocité pour les régions Centre, Ile-de-France et Auvergne.

Récole de maïs fourrage en 2022

En maïs fourrage, la précocité variétale apporte de la souplesse dans les dates de récolte, l’implantation de la culture ou du couvert suivants et la valorisation par les troupeaux. Inversement, une variété trop précoce pour la région ou récoltée trop tard pour sa précocité a non seulement l’inconvénient de valoriser insuffisamment l’offre climatique, mais elle peut aussi conduire à des taux d’amidon élevés.

Il faut viser un objectif de teneur en matière sèche à la récolte compris entre 30 et 35 %. Les variétés plus tardives apportent du gain potentiel en rendement lorsque les dates de semis et les températures de l’année permettent de les valoriser. En situations plus limitantes en températures ou en eau durant la fin de croissance des grains, les variétés plus précoces s’expriment proportionnellement mieux.

Les différences de valeur énergétique exprimées par la valeur UFL (Unité Fourragère Lait) sont importantes à privilégier. Un écart de 0,01 UFL permet en moyenne un gain de 0,3 litre de lait par vache et par jour dans le cas d’une ration équilibrée. En fonction de la proportion de maïs dans la ration, on recherchera soit un maïs équilibré, ou avec un profil plus fibres (digestibilité-dNdf), ou énergie (amidon). D’autres critères agronomiques, comme la sensibilité à la verse ou aux maladies, ou encore la vigueur de départ permettent d’affiner le choix variétal.

En prenant en compte ces paramètres, ARVALIS a sélectionné un panel de variétés évalué dans le réseau de post-inscription. Les variétés sont réparties par classe de précocité.

Tableau 1 : Résultats par classe de rendement (20 essais France 2022) et préconisations des variétés précoces (S1) – à positionner sur les secteurs Ile-de-France et Nord-Centre, et/ou en parcelle à risque stress hydrique
Résultats par classe de rendement (20 essais France 2022) et préconisations des variétés précoces (S1)

Légende : VE = Valeur Energétique ; VD = Vigueur au départ ; PS/MS/AS = Peu/Moyennement/Assez Sensible

Figure 1 : Rendement des variétés précoces (S1) en fonction du niveau de potentiel
Rendement des variétés précoces (S1) en fonction du niveau de potentiel

A noter que la variété GWENDOLEEN est absente sur le graphique car seulement expérimentée dans la zone Ouest.

Tableau 2 : Résultats par classe de rendement (17 essais France 2022) et préconisations des variétés demi-précoces (S2)
Résultats par classe de rendement (17 essais France 2022) et préconisations des variétés demi-précoces (S2)

Figure 2 : Rendement des variétés demi-précoces (S2) en fonction du niveau de potentiel 
Rendement des variétés demi-précoces (S2) en fonction du niveau de potentiel 

A noter que la variété KWS SHAKO est absente sur le graphique car seulement expérimentée dans la zone Centre-Ouest.

Tableau 3 : Résultats par classe de rendement (17 essais France 2022) et préconisations des variétés demi-précoces à demi-tardives (S3)
Résultats par classe de rendement (17 essais France 2022) et préconisations des variétés demi-précoces à demi-tardives (S3)

Réagissez !

Merci de vous connecter pour commenter cet article.

Se connecter
Ou connectez-vous avec
Pas encore inscrit ?
Créer un compte
Mot de passe oublié

Un email vous sera envoyé pour réinitialiser votre mot de passe.